Malgré la prépondérance de la science dans les sociétés modèles, l'attrait pour la magie, que celle-ci soit présentée comme telle ou bien déguisée sous un autre nom ne semble pas s'affaiblir, au contraire.