Parmi les défauts, je peux citer :

  • L'impossibilité de supprimer un mail sans passer par la corbeille : que ce soit par la touche backspace, alt + backspace, command + backspace, shift + backspace, etc. le fichier part toujours à la corbeille, que je suis ensuite obligé de vider.
  • La non gestion des séparateurs de signatures standard, c'est à dire « -- ». Quand on répond à un message, non seulement il place le curseur en début de message et non pas en fin, mais en plus il ne supprime pas le texte après le séparateur de signature standard si celui-ci est présent.
  • Les noms de dossier IMAP « propriétaires ». Ce n'est pas exactement le mot que je souhaitais employer, mais je n'en ai pas trouvé d'autre. Je souhaite dire par là que, plutôt que d'utiliser le standard de fait pour le nommage des dossiers, Apple Mail utilise ses propres noms : « Sent Messages » au lieu de « Sent » pour le dossier des messages envoyés, « Deleted Messages » au lieu de « Trash » pour les messages supprimés, etc. Du coup, quand on accède aux comptes IMAP avec des clients différents de Apple Mail, on se retrouve avec des dossiers différents pour le même usage. Il est possible de changer les dossiers de stockage des mails indésirables, brouillons, envoyés et supprimés de la manière suivante : tout d'abord il faut choisir le dossier cible pour l'usage désiré, puis dans le menu « BAL » choisir le sous-menu « Utiliser cette boite aux lettres pour » puis l'usage désiré.
  • L'impossibilité de choisir le format d'encodage des messages. Si j'envoie des messages en mode texte, et que ceux-ci ne contiennent que des caractères ASCII, le mail va être envoyé au format ASCII. Dans le cas où le mail contient des caractères accentués, le symbole euro, etc. celui-ci va être envoyé en Windows-1252, encodé en Quoted-Printable. Si je veux désactiver le Quoted-Printable au profit du MIME, ou bien si je préfère fixer le jeu de caractères au format ISO-8859-1 ou ISO-8859-15 une bonne fois pour toute, je peux me gratter : le Quoted-Printable est automatique dès que l'on sort du ASCII brut, et les jeux de caractères sont à choisir à chaque message (au lieu de pouvoir être fixé de manière générale), et de plus est limité : ISO-8859-1, Windows-1252 pour les langages européens (pas de ISO-8859-15 si je veux le symbole euro sans aller choisir le jeu de caractères UTF-8). Il est possible de spécifier un jeu de caractères par défaut avec la commande suivante defaults write com.apple.mail NSPreferredMailCharset "UTF-8" à saisir dans le Terminal, mais ça ne résout pas le problème de fond.
  • L'impossibilité d'accepter définitivement un certificat SSL pour les connexions sécurisées à SMTP, IMAP ou POP3 qui soit auto-signé. Du coup, l'application va vous demander d'accepter le certificat à chaque connexion. Et c'est d'un lourd…

Bref, Apple Mail n'est pas une mauvaise application en soit, mais manque cruellement d'options pour en faire une très bonne application.