Avantages à avoir Safari sur la plateforme Windows

Tout d'abord, Safari sous Windows permet d'étendre la concurrence dans ce secteur sur cette plateforme. Aux navigateurs actuellement présents, à savoir Internet Explorer, Firefox et Opéra pour les plus connus et par ordre décroissant de « part de marché » s'ajoute maintenant un quatrième larron très connu des utilisateurs de la plateforme d'Apple. Cette concurrence permet une émulation entre les différents acteurs, émulation qui est source d'innovations et d'améliorations pour le plus grand plaisir des utilisateurs.

Autre avantage, et pas l'un des moindres, la présence de Safari sous Windows permet enfin de pouvoir tester ses applications ou sites webs avec le navigateur majoritaire sur Mac OS X sans avoir à faire l'acquisition d'un ordinateur Apple. Les développeurs web consciencieux et utilisateurs de Windows apprécieront.

Et soudain, c'est le drame…

Le test suivant est effectué sous Windows XP Service Pack 2. Donc je lance le téléchargement de l'application, l'installe, et double clique sur la nouvelle icône présente sur le bureau. Là, je dois avouer que je fais partie des utilisateurs chanceux si j'en crois les utilisateurs des forums : l'application se lance sans me planter à la figure.

Déjà, la première faute de gout est présente. Autant l'interface choisie est très bien dans le contexte de Leopard, autant sous Windows ça fait un peu tâche. Bref… Ensuite, dès l'ouverture d'une page web, on peut voir (sans mauvais jeu de mot avec la suite) que les textes en gras et/ou en italique ne s'affichent pas. Apple mise sur les interfaces épurées, mais là ils en font un peu trop. Concernant l'affichage des polices, le lissage utilisé ne me parait pas propre. Il fait baveux sur les bords, problème que je ne rencontre ni avec Firefox ni avec Internet Explorer.

Direction les préférences pour voir s'il y a quelque chose à ce sujet. En affichant le menu idoine, j'ai l'impression de revenir au temps de Windows 3.1, avec les menus en simili 3D (principalement si vous avez désactivé les thèmes). Je passe outre, et une fois dans les préférences, je me retrouve avec des polices choisies énormes, comme si le public visée était à la limite de la cécité. J'en profite pour tester les différent réglages de lissage de police, mais ça ne change rien : c'est plus ou moins épais, mais toujours aussi baveux. Sinon, je ne trouve rien concernant mes problèmes de polices en gras ou en italique.

À tout hasard, je décide de regarder quels sont les plugins installés. J'ai droit à un page blanche avec pour seul message d'erreur : « Safari is missing important resources and should be reinstalled. ». Pas revanchard pour deux sous, j'ai envie de créer un signet. Hop ! plantage de l'application. Safari a décidé d'être joueur.

Il existe quand même une solution pour corriger les deux derniers bugs. Allez dans le répertoire « C:\Program Files\Safari\ », et renommez dans les sous-répertoires tous les répertoires « English.lproj » en « French.lproj » et « en.lproj » en « fr.lproj »

Conclusion

C'est moche, ça plante, c'est à éviter à tout prix. Si vous souhaitez vraiment essayer Safari 3, attendez au moins la version finale (en espérant qu'en plus des bugs il soit moins moche), ou bien achetez un Mac, la version OS X ne souffrant étrangement pas de tous ces problèmes. En attendant, c'est un coup pour Apple à foutre en l'air son image de marque.

Update : Et en plus de tous ces défauts, il est troué