Firefox 2.0 beta 2 est maintenant disponible.

Du neuf ?

Pas de nouveauté vraiment visible depuis la dernière version alpha. Il s'agit plus de corrections de bugs, entre autres ceux liés aux nouvelles fonctionnalités introduites avec les versions précédentes.
Pour récapituler par rapports à la série 1.5.0.x, nous avons les nouveautés suivantes (liste non exhaustive) :

  • Apparence :
    • Un nouveau thème fait son apparition. Il se met à la mode du moment, avec des icônes plus brillantes et un simili effet 3D sur la barre d'onglets. En revanche, est-il forcément plus lisible, et passera-t-il mieux l'épreuve du temps qu'un thème plus neutre. Je ne suis pas très convaincu concernant ce dernier point.
    • Préférences remaniées. La boite de dialogue des préférences a été revue. Elle garde toujours la même présentation que la précédente, mais les options elles-mêmes sont réorganisées.
  • Sécurité :
    • Anti-Phishing. Si un site est considéré comme du scam ou phishing, l'utilisateur en sera averti. Ça ne marche malheureusement pas à tous les coups. Même si tout n'est pas actif, il y a déjà un onglet présent dans les préférences avancées.
  • Gestion des onglets :
    • Sauvegarde des onglets ouverts en cas de crash ou de fermeture du navigateur. Lorsque l'utilisateur ferme son navigateur, il a la possibilité de sauvegarder ses onglets ouverts. À la prochaine réouverture, les onglets précédents seront à nouveau disponible. Il en est de même lors d'un plantage du navigateur. Les extensions gérant la sauvegarde des sessions devraient ne plus être utiles.
    • Les liens associés à un target="_blank" (bref ceux qui entraînent l'ouverture du lien dans nouvelle fenêtre) s'ouvrent par défaut dans un nouvel onglet. Et ça c'est bien. En revanche, les lien qui s'ouvrent dans une autre fenêtre, mais cette fois ci via JavaScript continuent à s'ouvrir dans une nouvelle fenêtre. Là c'est compréhensible, il est assez difficile de savoir si ce lien va faire apparaitre une nouvelle fenêtre « complément » ou bien un site externe.
    • Le bouton de fermeture des onglets est maintenant déporté sur les onglets eux mêmes. En revanche, sur la version Mac OS X de Firefox, le bouton est sur la droite de l'onglet, au contraire des autres navigateurs.
    • Lorsque le nombre d'onglets est trop important, des flèches de navigation font (enfin) leur apparition, au lieu de laisser les onglets devenir trop petits au point d'être limites inutilisables et disparaitre à droite de la barre d'onglet sans moyen d'y accéder.
    • Un nouveau bouton sur la barre des onglets fait aussi son apparition, listant tous les onglets ouverts, sans qu'il ne soit nécessaire de faire tout défiler pour retrouver l'onglet désiré.
    • Il est maintenant possible d'annuler la fermeture d'un onglet. il y a deux méthodes possibles : soit ouvrir le menu contextuel de la barre d'onglet, puis choisir « Annuler la fermeture de l'onglet », soit aller dans le menu « Historique » puis sélectionner « Onglets récemment fermés ».
  • Divers :
    • Intégration d'un correcteur orthographique à la volée. L'élément du menu permettant de télécharger et d'installer d'autres dictionnaires amène pour le moment sur une page inexistante, mais il reste toujours la possibilité d'installer ces dictionnaires comme des extensions via la page dédiée. L'extension « Spellbound » devient donc obsolète.
    • Nouvelle gestion des feeds RSS et Atom. Il est maintenant possible d'avoir une prévisualisation des feeds en ligne, et de choisir quelle application va les gérer : les Live Bookmarks comme avant, une application externe, ou bien un aggrégateur de feeds en ligne (Google Reader, Bloglines ou My Yahoo).
    • Gestionnaire des « Modules complémentaires ». Les extensions et les thèmes, qui étaient gérés séparément sont maintenant gérés ensembles au sein de la gestion des « Modules complémentaires », une boite de dialogue regroupant les deux.
    • La boite de recherche Google propose maintenant les suggestions de recherche proposées par Google Suggest lors de la saisie.

Les problèmes

  • Comme à chaque nouvelle version majeure de Firefox, vous allez avoir besoin de Nightly Tester Tools afin de faire fonctionner les extensions qui sont refusées par Firefox.
  • Pour le moment, il est nécessaire d'installer manuellement les dictionnaires.