Ingrédients

  • 500g de farine (de la fluide de préférence, ça peut aider pour éviter les grumeaux)
  • 1L de lait entier
  • 100g de sucre en poudre
  • 6 œufs
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe d'huile (évitez l'huile d'olive, question de gout)
  • 1 pincée de sel

Quantité de crêpes : 20 crêpes avec une crêpière de 30 cm (crêpière électrique classique).

Faire la pâte à crêpes

Mélanger dans un grand saladier la farine, les œufs et le sucre.
Quand la pâte obtenue est suffisamment homogène, ajouter le lait petit à petit : un peu de lait, bien mélanger, un peu de lait, bien mélanger, etc.
Une fois la pâte liquide obtenue, vous pouvez rajouter les ingrédients restants. Méfiez-vous avec la levure chimique, elle fait très facilement des grumeaux.

Et voilà, la pâte est prête. Optionnellement, vous pouvez laisser reposer une ou deux heures. Mais si vous êtes pressé, elle est utilisable immédiatement.

Cuisson des crêpes

Côté ustensiles utiles, si vous n'avez pas d'appareil à crêpes dédié, une poêle à crêpe est plus pratique qu'une poêle normale de par ses bords bas. Sinon, le plateau supérieur d'un appareil à raclette peut être utilisé s'il est prévu pour. Dans ce cas, sa surface est lisse, les bords relevés et il est recouvert d'un revêtement anti-adhérent. En revanche, prévoyez de quoi étaler la pâte, comme une spatule large.

Si vous avez une plaque de cuisson à induction, méfiez-vous de la taille des emplacements, et prenez toujours une poêle à crêpes plus petite que l'emplacement utilisé. C'est mon cas, et ma poêle à crêpes est plus grande que l'emplacement : la plaque à induction ne chauffe que sur l'emplacement, pas au delà. La conductivité thermique n'est pas suffisante pour chauffer assez le pourtour de la poêle, du coup la crêpe est cuite au centre et liquide sur les bords. J'ai donc dû me rabattre en urgence sur un appareil à raclette.

Sinon la cuisson en elle-même est simple : faire chauffer l'appareil utilisé, huiler la surface à l'aide d'une feuille de Sopalin®© imbibée, mettre la quantité de pâte qui va bien (dépend de la taille de la poêle), et l'étaler sur la surface. Quand un côté semble cuit, retourner la crêpe afin de faire cuire l'autre côté. A cet usage, il est très pratique d'avoir une spatule fine et longue.

Ne pas se préoccuper des deux ou trois premières crêpes qui en général sont manquées (on ne sait jamais trop quand la surface est suffisamment chaude).

Suggestion d'accompagnement

Tout ce qui vous passe par la tête. La pâte étant à dessein bien sucrée, il est possible de manger ces crêpes nature. Sinon vous pouvez toujours rajouter du sucre, de la confiture, du chocolat à tartiner, de la chantilly, etc.

Après essai, la crème pâtissière accompagnée de morceaux de framboise est rapidement écœurante.

Astuces diverses

Astuce de Franck Paul : Lorsque vous faites vos crêpes, faites bouillir de l'eau dans une casserole, posez une assiette sur la casserole et déposez vos crêpes au fur et à mesure sur l'assiette. Une fois terminées, recouvrez le tout de papier aluminium après avoir stoppé l'ébullition de l'eau. Grâce à la chaleur et la vapeur d'eau, les crêpes resteront moelleuses.

Vous pouvez ajouter à la pâte divers parfums afin de donner plus de gout à vos crêpes : zestes de citron, fleur d'oranger, rhum, etc.

Jouer sur la quantité de farine pourra donner différents résultats : plus de farines, vos crêpes se rapprocheront des galettes, moins de farine et celles-ci seront plus légères.

N'ajoutez pas le sucre à la pâte, et vous pourrez faire des crêpes salées, à consommer avant le dessert : avec de l'œuf, du jambon, du fromage, etc.