… c'est la Powerball.

Powerball Neon Blue

Mais c'est quoi donc ?

La Powerball est un Gyroscope, principe à la base des toupies. Le principe d'un gyroscope est que plus celui-ci tourne rapidement, plus il sera stable sur son axe, et plus il faudra fournir un effort important pour modifier cet axe, et c'est d'autant plus vrai que le gyroscope est lourd. Le gyroscope de la Powerball pèse environ 200g, et quand celui-ci tourne à sa vitesse maximale de 15000 tours/minute, la pression exercée sur le poignet est celle d'un objet de 20 kg. La rotation initiale est donnée à l'aide d'une cordelette, et le gyroscope est ensuite accéléré à l'aide d'un mouvement rotatif du poignet (à l'aide d'un principe que je n'ai pas compris).

Plus le gyroscope tourne vite, plus le poignet doit effectuer un cercle de faible diamètre, et à grande vitesse. Ceci est d'autant plus difficile que la masse virtuelle du gyroscope augmente avec sa vitesse. Donc, plus vous vous musclez le poignet avec la Powerball, plus vous êtes apte à contrôler celle-ci et à augmenter sa vitesse de rotation.

Quel est donc son intérêt ?

Un des intérêts de la Powerball peut être de s'amuser seul ou entre amis : à celui qui atteindra la plus haute vitesse de rotation, à celui qui tiendra le plus longtemps, avec une vitesse moyenne la plus élevée possible, etc.
Un autre intérêt, moins social celui là, est celui de l'aide à la rééducation. De par la force variable qu'elle va exercer sur les poignets, avant-bras et bras, celle-ci peut servir à rééduquer progressivement les personnes ayant eu des problèmes sur ces parties du corps
Un des autres intérêts se situe d'un point de vue sportif. La Powerball peut aider à muscler les poignets, avant-bras et bras, ou à en améliorer le contrôle. Ceci peut se montrer utile pour les personnes qui en feraient un usage intensif : golfeur, jeux de raquettes, branleur (quoique...), etc.

Appréciation personnelle

Les premiers temps sont rudes. La montée rapide de la force de la Powerball entraine rapidement des douleurs des doigts (on est crispé sur le gyroscope afin de l'empêcher de “sauter” quand le poignet n'arrive plus à contenir le poids virtuel), du poignet et des muscles des avant-bras. Et c'est d'autant plus flagrant avec la main “faible” (la gauche pour les droitiers, et inversement pour les gauchers).
Un des points qui demandent un certain entrainement est d'effectuer les mouvements du poignet, pour maintenir, accélérer ou ralentir la rotation, sans y penser, de manière « réflexe ». Au début, on a tendance à vouloir surveiller ce que fait le poignet. Avec le temps, on peut laisser faire ça “en tâche de fond”. Il est même possible de tenir un livre d'une main pendant que l'autre se muscle. En revanche, l'utilisation d'un ordinateur en même temps que la Powerball m'est pour le moment impossible, la première tâche est trop prenante, et le mouvement d'une main tend à polluer le mouvement de l'autre main (essayez de faire un mouvement strictement haut-bas avec la main gauche tout en faisant des cercles strictement horizontaux avec la main droite, le tout simultanément).

Sinon, le principe lui-même est simple et accrocheur. En revanche, depuis que j'ai la Powerball (moins d'une semaine), je n'arrive toujours à dépasser le score maximal de 11461 tours par minute. Il va falloir que j'y travaille.

Pour finir, un des points positifs est la garantie inconditionnelle à vie : une pièce est cassée par votre faute ou un défaut de conception, ils vous la changent; le mécanisme est usé, ils vous le changent; le compteur numérique ne marche plus : ils vous le changent; vous cassez les cordelettes de démarrage; ils vous en envoient deux neuves. Essayez donc de trouver des garanties identiques.

Où acheter la Powerball ?

Tout simplement sur la boutique en ligne. Il y a actuellement des promotions (environ 10% de réduction sur le tarif normal). Vous pourrez en profiter pour y apprendre plus sur son fonctionnement, même si je trouve le site un peu trop marketing et enthousiaste à mon gout.